Rével'Essence

Estelle Renaudineau

Pourquoi j’ai envie de partager sur les relations, particulièrement sur les relations entre mamans et ados ?

J’ai toujours eu du mal à me définir et me coller une étiquette de thérapeute ou autre. Je dis toujours que je fais de l’accompagnement thérapeutique, que j’accompagne les gens qui veulent libérer leurs blocages qui les empêchent de vivre la vie qu’ils aimeraient vivre. 

J’ai beaucoup aimé exercer des métiers dans le service, sans doute pour assouvir mon besoin d’être une sauveuse mais je ne vais pas m’étaler là-dessus maintenant, ce sera le sujet d’un autre article. Grâce à ma passion pour les relations et la nature humaine et dans cette optique d’aider les autres, j’ai commencé l’accompagnement avec diverses techniques de libérations apprises au cours de ma vie.

Par mon parcours de développement personnel, j’avais la sensation que les mots étaient importants mais que parfois, il était essentiel de passer par le corps, soit parce que les mots ne pouvaient pas définir des blocages inconscients, soit parce que les mots avaient été posés, que la prise de conscience était là mais que ça ne suffisait pas à lâcher et me libérer.

Quand j’ai découvert la technique de libération émotionnelle que je pratique aujourd’hui et qui permet au corps de se libérer lui-même, ça m’a beaucoup parlé. J’ai eu l’impression de retrouver une capacité naturelle qu’on a tous mais qu’on a perdu depuis longtemps parce qu’on a plus appris à écouter notre tête que notre corps. Et, cerise sur le gâteau, cette technique permet d’être autonome assez rapidement sur les libérations émotionnelles. Moi qui n’ai jamais aimé dépendre d’un thérapeute, ou de qui que ce soit d’ailleurs, j’étais comblée.

A partir du moment où j’ai décidé de me former à cet outil et que j’ai libéré à la pelle 😀, j’ai pu mesurer à quel point je vivais en fonction de mes peurs, blessures, blocages et non pas en fonction de mes envies. C’est quand j’ai vu les changements s’opérer (choix de vie, transformations physiques) que j’ai pris conscience du potentiel de cet outil. Je me suis libérée de blocages dont je ne connaissais même pas l’existence comme la peur de l’inconnu.

Après quelques mois, mes relations avec mon entourage proche et surtout mes filles ont complètement changées. La relation conflictuelle que j’avais depuis plusieurs années avec une de mes filles s’est considérablement apaisée.

C’est cette expérience-là qui m’a donné envie d’accompagner les mamans d’ados et de partager sur ce sujet-là. J’ai envie de montrer que c’est possible de passer d’une relation conflictuelle avec son ado à une relation sereine et épanouie qui soit satisfaisante pour chacun. J’ai à cœur de démontrer que ce n’est pas une fatalité, que ce ne sont pas les adolescents qui sont chiants à cet âge-là et qu’il suffit de tout leur mettre sur le dos. Je souhaite expliquer que la source du problème est surtout la capacité de nos ados à activer inconsciemment nos blessures et remettre en question notre rapport à la domination et au pouvoir. C’est un sujet passionnant pour moi et si riche d’enseignement. J’ai envie de participer, à mon niveau, à une évolution du monde vers plus de paix et je suis convaincue que cela passe par chacun de nous.

Retour en haut